À propos

L’Arbeitskreis compte près de 300 scientifiques et experts internationaux, travaillant au sein de musées, du secteur public, du marché de l’art, des universités, ou en tant qu’indépendants. Tous se consacrent à la recherche de provenance des biens culturels. L’objectif de cette recherche se focalise en particulier sur des biens spoliés durant les persécutions nazies, des objets saisis dans les limites de la zone d’occupation soviétique ou la RDA, ainsi que les objets collectés durant la période coloniale.

Nos membres se composent d’historiens d’art, archéologues, ethnologues, historiens, linguistes, spécialistes de la littérature, juristes, journalistes, bibliothécaires et archivistes venant d’Allemagne, de France, du Royaume-Uni, des Pays-Bas, d’Autriche, de la Suisse et des États-Unis.

Les rencontres ont lieu au cours de l’assemblée générale annuelle, de colloques et de séminaires. Des groupes de travail concentrés œuvrent sur des axes principaux régionaux ou encore des thématiques et définissent une ligne directrice adaptée.

L’association considère la recherche de provenance comme partie intégrante des quatre missions de base des musées : collectionner, rechercher, préserver et diffuser les connaissances. Ainsi elle est à la fois experte et interlocutrice en matière de questions de recherche de provenance, de documentation et de transmission.